Mukashi / Autrefois (Japonais + Français)

Mukashi (autrefois), je suis venue dans ce pays,
Mon myôji (nom de famille) tombait en cendres,
De l’eau froide coulait sur les tables du café,
Une mikan (mandarine) avait roulé d’un panier,

Hidari (à gauche) du soleil, à l’ombre de la nuit,
Ton absence m’a condamnée à l’exil
Dans mon propre pays, dans ma propre ville.

Fuyu (l’hiver) est tombé comme une marionnette détachée de son socle
Un buke (guerrier) jouait avec des fanions invisibles
Le piano s’est mis à jouer sans musicien

Une hoshi (étoile) brillait dans le ciel pure et sage

L’amour est mezurashii (rare)
Et les chants de guerre envahissent mes pensées,

Le yûyake (crépuscule) rougit,
Le bureau de poste ferme ses volets,
Un acteur yûmei (célèbre) marche sur un parterre de fleurs,

Le jardin d’enfant s’est tu, le soir tombe sur Osaka,
Une fusée décolle au milieu de la télévision




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s