Shahîn (poem in 8 languages)

No he olvidado la calor de los claves (Spanish)
L’odeur du ciment recouvert par la liesse (French)
Die Vogel haben Durst und sie trinken Regen (German)
Playing catch and fetch over a rose garden (English)
Aro door, amar barir theke door, ei sthane eto door (Bengali)
Is ujdray hoay bagicha ko dekhogi ; jahan achanak se golab se angoor (Urdu)
Jahan mritu pakhiyon ki muskurahat me dekhate hain (Hindi)
Sou-yé in Khorshid yék chamkila shahîn – in shayeri é (Persan)

Je n’ai pas oublié la chaleur d’un jeu de clefs
L’odeur du ciment que recouvre la liesse
Les oiseaux ont soif et se repaissent d’une averse
En jouant à chat au-dessus d’un parterre de roses
Plus loin, en s’éloignant de ma patrie, en s’éloignant de cet endroit,
Tu verras ce jardin anglais, où soudain la rose se transforme en raisin
Là-bas la mort se lit dans le sourire des oiseaux
Et sous le soleil un faucon royal brille – la poésie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s