Parisian snobbish

Vocables instructifs

ou

Petite liste d’expressions glanées au fil de nos cours à l’Institut

Avertissement :

Les termes et expressions suivantes ont été entendus en cours. Sortis de leur contexte, ils peuvent être sources d’incompréhensions dont les auteurs de cette liste déclinent toute responsabilité. La liste ci-dessous ne se veut en aucun cas le reflet objectif de la réalité[3] .

Dessin d’utilisateur pornographique

Jordan Corona

  • “Allons faire une Promenade cognitive”
  • Conscientiser

1er rendez-vous site web

  • top level
  • “Y’ a pas photo, boire d’la bière c’est pas du tout pareil en France et en Allemagne”
  • “Une approche unicausale qui gomme tous les déterminants qui vont avoir un impact”
  • “les boutiques un peu space, là , un peu écolo”
  • “Effervescence neuronale”
  • “Le UX on en parle pas, c’est vous qui allez porter ça demain en entreprise.”
  • Faire sens
  • New-joiners
  • Faire émerger les schèmes culturels
  • Schèmes expectation
  • On va voir vraiment un petit peu …
  • Artefact (caractéristiques techniques lol)
  • Lecture à travers le prisme de sa propre lecture
  • Effectivement (à placer tous les 5 mots, quel que soit le propos)
  • Architecture de l’information
  • En mode projet
  • Implémentation
  • Co-construire ensemble
  • Se congratuler
  • Être tendu vers un objectif
  • Cet outil fait sens
  • Genèse instrumentelle (ou instrumentale on ne sait pas trop)
  • Curseur expérientiel
  • faire émerger les univers de sens
  • Faire résonnance pour quelqu’un
  • Aller le plus loin au niveau émotionnel
  • Verbatim, verbatim, verbatim
  • Priorisation
  • Impacter
  • Promenade cognitive
  • Ingénierie pédagogique
  • Au niveau de…
  • Conscientiser
  • Amorcer un petit peu
  • Echanges croisés
  • S’inscrire dans une démarche de …
  • inscrire une annotation
  • modèle explicatoire
  • extrêmement bien apprécié
  • Phrase de complétion x
  • Sonder l’expérience émotionnelle de l’utilisateur
  • Entretien instrumenté
  • Sonde expérientielle
  • Changer d’univers chromatique
  • Corpus, corpus, corpus
  • Levier d’innovation
  • Conduire une approche
  • Explicitation
  • Interculturel
  • Tracé de mise en page
  • Apprenants
  • Approche diachronique
  • Polychrone (ou polychrome, à utiliser en alternance)
  • Approche binaire
  • Elle est souvent citée donc elle ne doit pas être très très fausse.

Marcellin John

  • Tenir le haut du pavé
  • En mode dinosaure

Gymnastique rythmique et souple – Elodie Briançon

  • En mode forum
  • C’est tranquille, c’est cool
  • Manager, c’est voir plus loin
  • Le manager est dans le faire faire
  • La confiance n’exclut pas le contrôle
  • Erreur impactante
  • Sachez oser
  • Soyez force de proposition
  • On est dans la fameuse règle “un plus un supérieur à deux !!!”
  • Ecouter, ça veut vraiment dire écouter
  • La reformulation, c’est très puissant
  • Body language
  • Des visuels puissants
  • Restez simple c’est très important
  • À la mords-moi-le-noeud
  • Soyez créatif
  • Il s’agit pas de faire une pause fiesta tout seul (au sujet de la célébration de la réalisation d’une tâche)
  • Genre la souris qui glisse faut faire gaffe (quand on fait partir un mail par inadvertance)
  • La communication non-violente
  • Le prof cite que des américains (et quand il y a une française, il ne le dit pas)
  • Arrête de faire de la CNV ! (communication non-verbale)
  • Grand nombre d’itérations
  • Répondre aux usages
  • Le disaillne ziking.[4] 
  • Ce type de shop.
  • En termes d’expériences avec l’iphône.
  • Le point de cet exercice
  • LE petit take away sur cette partie
  • Qu’est ce qu’elle a besoin cette persona ?
  • Les marques que ce persona est déjà familier avec. (so deutsch!)
  • C’est tractant
  • –          Les spéc (pour spécifications)[5] [6] [7] 
  • Référentiel projet
  • “J’ai écrit des tas de documents inutiles, au bout d’un moment c’est un peu frustrant.”
  • [8] 
  • “Ce truc de change management, moi ça me rend un peu fou parce que c’est un truc de boite de consulting.”
  • “On a fait du travail pour rien, ce qui n’est jamais bon.”
  • “En même temps c’est fun car s’il n’y avait pas de changements en projet, les chefs de projet ils n’auraient rien à faire.”
  • On peut mapper son rôle
  • Si son équipe lui est hiérarchiquement attachée
  • “Quand vous laissez les équipes s’auto-gérer, ce qui est miraculeux c’est que ça fait émerger du leadership.”
  • “Y a une intelligence collective qui émerge et c’est vachement bien.”
  • “Moi je pensais plutôt au truc de site web que vous faites là.”
  • Faire monter la friction
  • “Un choix conscient d’aller flinguer la qualité de ce que je faisais, j’ai fait ce choix.” (en fait, il a fait plein de trucs qui ne servaient à rien et quand ça servait à quelque chose, ce n’était pas de qualité ou ça ne marchait pas très bien.)
  • “Les Américains, ils ont un agile déshumanisé car il faut être efficace, efficace, efficace, au risque d’avoir des personnes un peu burnées.”
  • Être co-localisés (i-e travailler au même endroit)
  • La dédication (le fait d’être dédié)
  • “Vous avez envie de vivre dans de grands apparts ? Et bien, sortez de votre zone de confort !” (métaphore pour décrire l’effet ressenti lorsqu’on sort de sa zone de confort)
  • Une golden source
  • Les spéc de base c’est la baseline
  • Équipe cross-fonctionnelle (= polyvalente)
  • La distinction MOA-MOE, c’est une véritable plaie en fait
  • On fait vivre le mur des tickets
  • Un des problèmes n’est pas de résoudre les problèmes. C’est de les identifier.
  • En Scrum, une histoire qui n’est pas faite est une histoire à moitié faite.
  • Les Américains disent aussi : If you beat it, you beat it. Pas d’usurpation d’identité.
  • Ma vie d’agiliste [9] [10] (celui qui utilise la méthode agile)
  • La golden rule
  • Un incrément produit, donc un petit bout de produit
  • Contexte job
  • Vous êtes une école de communication, c’est marqué sur la boite mais en même temps vous faites plein d’autres trucs
  • Optimiser les chances de transmission
  • La malédiction du savoir
  • Quand j’ai préparé ce cours il y a plusieurs années je me suis demandé quel était le message principal à faire passer. Après ça marche ou pas
  • Sa possibilité d’être attentive plus de 10 secondes, elle n’est pas évidente à voir (en parlant de sa propre fille de 15 ans)
  • Vous comprenez ?
  • Quand tu présentes la tortue, y a pas de notes
  • Déjà les lettres c’est un peu plus cool que les chiffres (en parlant des système de notation en France)
  • Mais je valide complètement
  • Y a de la peur qui vient en fait, je flippe.
  • Bon voilà pour le fond, je ne vais pas en dire plus.
  • J’y pense et je laisse le truc trainer en moi. Et c’est comme ça qu’on est le plus créatif. C’est étonnant mais c’est comme ça.
  • Ca parait simplet
  • Vous allez essayer de trouver un style
  • Où est le style ?
  • Quand il y a des visuels, vous êtes plus enclines à vous laissez toucher.
  • Visuels forts
  • On va pas réinventer la poudre, en communication comme en marketing, il faut utiliser des visuels forts
  • L’assistance (pour les auditeurs)
  • Quand je dois aller chercher des visuels qui correspondent au message que je veux faire passer , c’est un moment que j’adore.
  • Internet regorge de visuels, donc aller y quoi !
  • La hand-out, c’est-à-dire le truc que je montre à la fin
  • Un super bouquin, Présentationzen, qui a été ma bible pendant très longtemps.
  • C’est un peu que son travail est, désolé, c’est un peu triste mais entre guillemets “à chier”
  • Les bullets points c’est l’anti-pattern de l’histoire
  • Lui, il est dans l’innovation, il fait des trucs un peu bizarres
  • Evitez les visuels anamorphosés
  • La photo elle est super, quand elle est plein pot
  • C’est bien quand il y a des blancs pendant un dîner.
  • Ils arrivent à trouver dans leurs discours, une sorte de pattern
  • Ils ne se sont pas réunis avant, de toute façon ils ne vivaient pas à la même époque.
  • Slide-ology pour savoir comment storyboarder
  • La slidologie (science de concevoir des slides Powerpoint)
  • Ils ont élevé un peu le niveau
  • L’entreprise n’est pas un endroit facile pour l’être humain

Réseautage et vente de soi[11]  – Maurice Flouze

  • Hygiène relationnelle
  • Être force d’enrichissement (pour changer de “force de proposition”)
  • “Promesse unique”, “offre singulière”
  • Cultiver le flow
  • Le principe du réseautage, ça c’est cardinal
  • Voir jusqu’à quelles compromissions [12] [13] on peut aller (pour compromis en fait)
  • Il faut prendre de la hauteur par rapport à la réalité du monde du travail
  • J’ambitionne de
  • La révélation personnelle
  • Des gens sans enjeux pour vous
  • Et vous parlez à votre téléphone
  • Dans un esprit de vouloir-vouloir
  • Questionner une probable expérience
  • Marketing administratif
  • On est vraiment soi-même dans ses tripes
  • L’ISIT va faire les meilleurs professionnels dans le monde de demain
  • Si on reste enfermé dans la France, mon beau pays, mes fromages, on va étouffer.
  • Vous devez être proactif
  • J’invite vraiment les gens à être en conscience
  • On se met dans sa bulle pour se ressourcer
  • –          Je vais être un peu plus moderato.[14] [15] 
  • Je crois au potentiel de chaque personne.  J’utilise les sagesses orientales, la PNL…

Editer après

  • Mobinautes
  • Les biotraducteurs
  • Charger la mule
  • “La communication technico-sympathique, j’adore ! “
  • Trad-tradi
  • Pratico-pratique

Conférence professionnelle traduction
   –    Avoir un profil orienté chasse (à l’emploi lucratif)

  • “J’ai vu émergé de très très belles combinatoires” (personnes qui, en accord avec leur employeur, développent une activité secondaire sur des activités pâdutout concurentielles à l’agence, ce qui est extrêmement judicieux).

Gestion

“Moi je suis coach de chefs de projet. Mon but dans la vie ? Je mappe le rôle des co-constructeurs. Je leur explique quel rôle leurs conviennent. C’est pas évident, expliquer. Surtout avec les responsabilité qui me sont tombées dessus. Le pouvoir de décider.

Le pouvoir.

Tout court.
Je vous donne un exemple. Y ‘a un petit gars dans ma grosse boîte qui est venu me voir. Il a fondu en larmes. “On essaie de me retirer mon pouvoir”, il m’a dit.
Je vais l’aider. J’aime aider. Et je le comprends. On est tous content d’avoir un peu de pouvoir. Moi, en tant que coach j’essaie d’aider les gens à conserver un peu de pouvoir.

Les entreprises qui veulent être agiles doivent atteindre les hautes sphères du pouvoir. Certaines ne deviendront pas des leaders. Faut pas s’en vouloir. La vie ne consiste pas seulement à devenir un leader. On peut aussi écraser les autres.

[16] 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s