Drops of cherry trees

My hundred dollar bill fell into the gutter
The dirty water carried my black heart
To a sewer in Osaka
A rat has bitten my conscience
I scour the bars looking for an angel
The puddles turn pink with impatience
The carnivorous smile of the mayor
Invites itself on the billboards
Urban horror style
Gastronomy, infernal hymns,
The street of Dotonborie lit up behind the fog
The rice sticks to the palate, the meat caresses the tongue
I tasted Takoyaki and octopus dumplings
Traveler wait for me before the forest imprisons me
Mount Fuji wakes up, the castle of shadows is agitated
Summer is perfumed with cherry blood

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s