Toshirô Mifune



Toshirô Mifune, ange en déliquescence,
Sur les méga-tournages insensés,
La péninsule de Shimokita
Est ton volcan, ta terre sacrée
Superproductions désinvoltes,
Regarde ! L’océan de papier
S’efface sous les averses de temps
Et la terre tressaute comme ton corps criblé de balles
FUJI TV et la TOHI
Ont bu toute ton âme séductrice
Mais dans ce conciliabule de flashes,
Une signature, ta souffrance

La mafia a jeté ton nom dans l’eau froide,
Un enfant joue dans le château d’ordure
Derrière le plateau de tournage
Et sur un lac d’idéaux croupis
Tes tatouages réverbèrent ton destin
Acteur au bord de la crise de nerf,
Les rafales de neige t’emportent,
Tu éclipse tes contemporains

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s