The Devil’s workshop


I have been a vagabond, I have been hopeless
Your golden figure, I saw it in the morning’s threads
Policemen help me recover, I was bathing in your perfume
I am but an artist’s soul, every looming bird is a new poetry
Your autumnal eyes have colored the leaves of my world
I have lost my adress, my weapons, I abandoned my toys
I diluted the steel of my soul in the stormy winds of the night
Love is an accident crafted in the Devil’s workshop

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s