Le château d’Osaka

Les cerisiers électrisent le ciel
Un nuage transpercé de neige
Les pétales de fleurs sont plongés
Dans l’eau scintillante des douves
Derrière le brouillard, un portail de feu
Ton ombre m’appelle dans la nuit
Les cornemuses ondoient et rient
Comme des serpents de glace
Les enfants jouent à cache-cache
Une canette de coca vidée par terre
Tu as pressé mes lèvres blanches
Ma conscience est un incendie
Je me suis déshabillée dans l’eau gelée
Les poissons d’argent nous observent
Je me sens droguée aux couleurs du ciel
L’Umeda Sky Building et ses tours de verre se moque de nous
Je suis amoureuse d’un ange
Tu as aspergé mon coeur d’une eau invisible
Il s’est répandu en sable mouillé
Et nous nous sommes endormis sur la plage — enlacés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s