Déclaration (1)

Voyageur, la lune nous fait une prison de lumière
Les champs de blé occultent l’odeur rance de la nuit,
Prends ma main, échappons nous dans cette forêt amère
Allons défier l’oubli, allons allumer le ciel dense
Tes mains essorent mes cheveux trempés dans le miel,
Je me suis baignée trop longtemps dans l’océan de tes mots, Voyageur
Trace une geôle de craie, rejoins-moi dans l’obscurité
Allons défier la terre et ses sanglots furtifs
Ta voix est ma boussole dans ce monde inversé
Tes yeux ma destination, mon horizon de pierre
Je n’aspire à rien d’autre qu’à déjouer ta magie
Te raconter combien le présent m’éblouit
Voyageur, la lune nous fait une prison de lumière
Je me suis baignée trop longtemps dans l’océan de la poésie
Allons défier la nuit et ses promesses fugaces
Tes yeux sont ma boussole dans ce monde inversé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s