CLIMAX

Eclats de tesson derrière les Eglises
La piste de danse est foudroyée par la luumière
Voyageur, le plafond s’effondre, fais attention !
Accroche-toi à la barre de pole dance
Je vais monter le son ! Je vais te faire danser :
C’est une tempête de son, le rêve d’un Dieu absent,
Un delirium tremens, dont le climax nous échappe
Voyageur allonge-toi, la fumée est trop dense
Ne quitte pas mon regard prends mon coeur dans ta main
A mon tour de hurler, à mon tour de danser
Le voguing embrase la nuit. Voyageur monte le son !
Battements arithmétiques étoiles télescopées
La moustiquaire du soir brûle et les verres sont vidés
L’or fondu de nos pas a noyé le linoléum pâle
Voyageur suis-moi dans la nuit. Viens, montons le son !
Qu’on nous écoute enfin, qu’on nous laisse danser

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s