Âb / Eau (Proverbes persans / Français)

Rien ne bouge dans cette eau
La terre a inondé tous les bruits
L’eau coule de ta bouche à la vue
De la pulsation des montagnes ;
C’est une hallucination lente et
La salive s’est asséchée dans ta bouche
Où va l’oiseau d’automne ?
Où se perd sa poussière amoureuse ?
L’eau et le feu ne se rejoignent pas
Toi qui veux saisir la lave dans ta main?
Pars plutôt pour les confins de la terre ;
Il faut se jeter dans l’eau et le feu blanc ;
Voler au-dessus des ravins dansants
L’oiseau ? Je suppose que l’eau l’a emporté.

Traduction des proverbes persans :
Rien ne bouge dans cette eau : il règne un calme plat — âb az âb tekân nemixorad
L’eau coule de ta bouche : tu es séduit par quelque chose — âb az dahânech sarâzir michavad
La salive s’est asséchée dans ta bouche : tu es saisi d’étonnement — âb dar dast dâri maxor
L’eau et le feu ne se rejoignent pas : ils sont incompatibles — âb o âtach jam’ nemichavand
Je suppose que l’eau l’a emporté : c’est une affaire classée — pendâram ke âbech borde
L’eau croupie se dégrade : ce qui est immobile végète — âb ke yek jâ mând migangad
Se jeter dans l’eau et le feu : se jeter dans les périls — xod râ be âb o âtach zadan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s