El Canto de Tarik

SPANISH

Estaba escrito. Encontraron los cuerpos abrazados.
Uno tenía una lanzada sobre el corazón.
El otro, una daga de oro clavada en su espalda.

Uno era rubio como dicen que son los trigos del Norte.
Otro era como criado por los vientos del desierto.

Eran el abrazo del norte y del sur.
Del ayer y del mañana.

Ninguno de los dos contemplará la luna nueva,
Pero del abrazo de los dos, de su sangre unida
Se empaparón los tiempos futuros y llorarón su muerte
Todos los ángeles de la tierra,
Como se llora por los árboles y se gime por las águilas.

Este es el destino de los guerreros.

****
FRENCH

Le chant de Tarik (traduction française)

C’était écrit.
Ils rencontreront des corps embrasés.
L’un avait une lance fichée au coeur
L’autre, un poignard d’or qui clouait son épaule.

L’un était blond comme on dit que le sont les blés du Nord
L’autre semblait avoir été élevé par les vents du désert.

Ils étaient l’enlacement du Sud au Nord
De la veille au lendemain.

Pas un des deux ne pourra contempler la lune nouvelle
Mais de leur étreinte de leur sang mélangé
S’imprégneront les temps futurs, et pleureront leur mort
Tous les anges de la terre,
Comme on pleure pour les arbres ; comme on se plaint pour les aigles.

Voici le destin des Guerriers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s