Thug cities / Villes criminelles (English/French)

Je n’ai pas oublié l’éclat de ces braises
Cette terre rasée par le vent, sucée par les mélèzes
Et tombées sur le sol, dans un nuage de sable
Les roches calcinées, et cette douce fable :

There’s a town, it borders the suns
Voices are falling, carrying night ; drowning lies
There’s a name pale and burnt aslept in the city’s tuns
Nazi eyes like laser harps on these cemented skies


Suis-je la seule à poursuivre l’enfer ?
Mes idées me brûlent comme du fer
Debout sur des sommets de cendre
Avons-nous eu le temps d’attendre ?

There’s a town, stretched and cold like bad faith
There’s a church there’s hazy aftermaths ;
There’s a church and a thug, and his hands seem tied
Guilty shadows pass, traveller move aside !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s