Le showman de Vladivostok (Hindi / Français)

La capitale du kraï du Primorié,
Vladivostok* (*littéralement : qui domine l’est/l’orient) s’endort ;
Des années plus tard la neige cherche encore
La raison de sa venue dans ce pays
1999 shayad (peut-être)
Il y avait un reflet brun sur ce nuage,
Ya kya woh tha sharab (où était-de l’alcool ?)
Au-dessus d’un sommet bleu enneigé
Cinq cent danseuses, la neige s’estompe
Je revois le ghât fumant, les pigments jaunes
Quinze cascadeurs et un perchman
Il empoigne le ciel du Swades (du peuple)
Et des millions d’âmes denses
Jettent leurs horloges à terre
Pour pouvoir le porter aux nues ;
Le sari de l’héroïne s’est pris dans une ronce
C’est un baadshash (un empereur) qu’on récompense ce soir
Sous les reflets grossiers, les fards,
Il fronce les sourcils et il enveloppe nos vies

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s