La neige (yuki)

La neige tombe
Comme des gravats
Sur un sol baigné
De lumière crue.

Chaque flocon
Allume un éclair
Dans ma conscience
Et je regarde la neige
Tomber
En flocons millésimés
Dans la ville flottante
Et se figer en l’air

Je ne peux détacher
Mon regard
Des larmes blanches
De la nuit
Je perds le contrôle
Lentement, doucement
De mon esprit.

Comme des gravats
La neige tombe
Sur chacune de mes promesses
Immense et glissante
Comme une coulée de boue
Dans le brouillard sans fond
Là-bas quelqu’un m’attend
Calmement, fermement.

Mais je regarde la neige tomber
Et recouvrir la ville
Sans fin, le long des rues
Comme des gravats
Noyant des vies
Post-déflagration.

Je sens la mort
Recouvrir la neige
Et la neige
Sceller mon sort
Elle tombe toujours
Mes yeux se mouillent
Flocons séchés
Sous mes cils épuisés.

Je noircis mes yeux
Aux plis de mon âme
Et la neige m’alarme
Derrière le brouillard
Quelqu’un m’attend
Mais devant moi
La neige tombe
En tourbillons violents
Elle recouvre le toit
Des espérances lasses

Les maisons alentours
Ont clos leurs volets
Je ne peux plus bouger
Je suis prise dans les mains
De la matière gelée
Je suis son obligée
Son homme lige
Sa montagne courbée,
J’enchaîne à son éclat
Mon écorce de chair
Je me dérobe à son aplomb
Illuminé

A ses engelures impeccables,
Et je tremble de fièvre
Mais la neige recouvre
La totalité du sol
Éblouit mes erreurs
Et brouille ma vue
De ses tentations
Réfrigérées
Aveugle les recoins
Oxygénés
De ma peur
Et recouvre l’odeur
De l’amour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s